octobre 25, 2020

L’UFC le plus attendu de l’année 

Ce weekend à Abu Dhabi, Khabib Nurmagomedov défendait sa ceinture de champion des poids légers de l’UFC contre l’américain Justin Gaethje. En co-main event se jouait la place de premier contender des poids moyens entre Robert Whittaker et Jared Cannonier.

 

Co-main event : qui sera le challenger number 1 des middleweights ?

 

Robert Whittaker vs Jared Cannonier

Deux dynamiques différentes pour deux combattants au top niveau.

D’une part nous avions Robert Whittaker qui restait sur une victoire par décision en 5 rounds contre Darren Till le 25 juillet dernier. ‘Bobby Knuckles’ avait dominé le combat grâce à son striking affûté et une utilisation subtile de sa lutte.

D’autre part, Jared Cannonier était sur une victoire contre Jack Hermansson il y a un peu plus d’un an. Minimaliste mais terriblement efficace, il avait littéralement désossé ‘The Jocker’ en ground and pound, l’action partant d’un énorme uppercut alors qu’Hermansson semblait vouloir tenter un takedown.

 

Un combat qui s’annonçait très intéressant.

L’opposition débute alors, Jared Cannonier frappe plusieurs fois la jambe de son opposant en kicks. Il semblait évident que ‘The Killa Gorilla’ viendrait avec un gameplan basé sur les lowkicks dans l’optique de saper les appuis de l’ex-champion. En réponse, Whittaker se sert très intelligemment de son direct du bras avant pour pilonner Cannonier. Premier round clairement pour Whittaker.

Le second round se poursuit sur la lancée du premier. Whittaker a du succès avec son jab sans s’engager à outrance, respectant très probablement la puissance de frappe de l’américain. Il trouve également de belles ouvertures pour placer des highkicks qui manquent de faire trembler ‘The Killa Gorilla’.

Troisième round, ‘The Reaper’ place un bon combo jab/highkick jambe arrière et fait vaciller Cannonier. Ce dernier recule contre la cage et tombe au sol. Whittaker tente de finir le combat, mais son opposant résiste bien et en se relevant, arrive même à faire trembler l’ex-champion à son tour. Mais cela ne suffira pas pour arracher un round au Néo-Zélandais, visiblement trop fort ce soir. Whittaker s’impose par décision unanime au terme des trois rounds.

C’était un très beau combat ultra technique, probablement un futur cas d’école en ce qui concerne l’utilisation du jab. Avec une telle performance, Robert Whittaker devrait donc avoir le droit d’affronter Israel Adesanya de nouveau pour la ceinture des poids moyens.

 UFC 254 Robert Whittaker vs Jared Cannonier Highkick

 

 

Un main event de folie pour la ceinture lightweight.

 UFC 254 Khabib Nurmagomedov vs Justin Gaethje Poster

Deux énormes profils

D’une part nous avions le champion en titre qui n’est plus à présenter : Khabib Nurmagomedov. ‘The Eagle’ comme on le surnomme était à 28 victoires pour 0 défaite en carrière professionnelle. Le daghestanais est très clairement réputé pour sa lutte de très très haut niveau.

D’autre part Justin Gaethje, 22 victoires pour 2 défaites, réputé pour sa force de frappe et sa brutalité. Au cours de ses derniers combat, il a montré qu’il est clairement l’un des meilleur au monde et s’est naturellement hissé jusqu’au poste de premier contender lightweight.

 

Gaethje : l’homme qui peut faire tomber Khabib ?

Le combat démarre fort après quelques secondes d’observations. Gaethje dévoile son gameplan à base de calfkicks, comme il l’avait dit. Les deux hommes échangent en pieds poings, et Justin refuse systématiquement d’avoir le dos trop proche de la cage. C’est pourquoi il se replace régulièrement au centre de l’octogone. Khabib le prend donc en chasse en strikant lui aussi, cherchant le moment opportun pour mettre en place son jeu en lutte.

Les deux combattants touchent dur. On peut voir Khabib légèrement vaciller sur une frappe du bras arrière de Gaethje. Les lowkicks font également leur effet puisqu’ils déplacent nettement la jambe du champion. Le round s’achève sur une amenée au sol du daghestanais qui tentera une clé de bras avant que le gong ne retentisse.

Deuxième round, Gaethje reprend là où il s’était arrêté au round précédent avant d’être amené au sol. Il strike fort, Khabib aussi, mais se fait amener au sol relativement proche de la cage. L’erreur ne pardonne pas : Khabib prend aussitôt une position montée et trouve l’ouverture pour passer un triangle depuis le haut. Il se met sur son dos et verrouille la prise. Gaethje est contraint de taper pour mettre un terme au combat.

Tous les espoirs de Justin Gaethje et de son corner se retrouvent anéantis par Khabib Nurmagomedov au second round seulement. Décidemment trop fort pour cette catégorie, Khabib annonce sa retraite au micro de l’UFC, déclarant ne plus pouvoir combattre sans la présence de son père (Abdulmanap Nurmagomedov ayant trouvé la mort des suites de son infection au Covid-19). Il emporte donc avec lui son invincibilité avec un bilan parfait de 29-0.

 

Khabib est-il désormais le GOAT ? Il est en tout cas le champion le plus dominant de tous les temps à l’UFC. Sa maitrise de la lutte, son endurance hors norme et sa combattivité auront révolutionné à jamais les arts martiaux mixtes. Bonne retraite Khabib !

UFC 254 Khabib Nurmagomedov soumet Justin Gaethje au second round par Triangle Choke

 

Quelle suite pour la catégorie lightweight ?

Si la retraite de Khabib est bien réelle, alors les cartes vont être remaniées dans cette division ultra compétitive. Au sommet nous avons Justin Gaethje, Tony Ferguson et Dustin Poirier qui peuvent clairement aller chercher le titre. Conor McGregor est toujours présent en embuscade pour faire un énième retour (dont il a visiblement le secret). Michael Chandler, star du Bellator, a récemment fait son entrée à l'UFC. Le reste de la division n’est pas en reste : Dan Hooker, Charles Oliveira, Diego Ferreira, … Nombreux sont ceux qui peuvent faire une percée jusqu’au titre. Nous pouvons également penser à Islam Makhachev, coéquipier de Khabib. En effet, si ce dernier se retire de la compétition, il est évident qu’il continuera d’accompagner et d’encadrer la team Daghestan, team qui pourrait prendre comme nouvelle figure de proue celle d’Islam Makhachev dans cette division lightweight.

 

Affaire à suivre !


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Rejoins la tribu !