décembre 16, 2020

Ce weekend, l’UFC 256 nous proposait l’une des plus grosses cartes de l’année avec des noms emblématiques du MMA et des combats qui faisaient saliver d’avance les fans (et moins fans) d’arts martiaux mixtes.

En main event, Deiveson Figueiredo vs Brandon Moreno, en co-main event Tony Ferguson vs Charles Oliveira. On retrouvait également Mackenzie Dern contre Virna Jandiroba, Kevin Holland contre Jacaré Souza, le français Ciryl Gane contre Junior Dos Santos mais aussi Cub Swanson contre Daniel Pineda. Bref, du beau monde !

Dans cet article, on va débriefer des combats un par un. Donc sans plus attendre voyons tout cela.

 

Cub Swanson vs Daniel Pineda

Les deux hommes ne perdent pas de temps et s’échangent de gros coups d’entrée de jeu. Pineda place de bons lowkicks qui déstabilisent Swanson par moment. Swanson saisi la jambe de son adversaire, le met au sol et s’en suit plusieurs minutes de combat au sol durant lesquelles Swanson est en position dominante. Mais Pineda travaille sur son dos et tente tout d’abord une clé de talon, évitée par l’américain, puis quelques temps plus tard un triangle qui, après défense de Swanson se transforme en armbar. Mais ce dernier parvient à repousser toutes les tentatives de soumission de Pineda.

Les hommes se relèvent et échangent de nouveau en striking. Swanson touche durement Pineda qui est propulsé au tapis. Pineda nous montrent de superbes esquives au sol (plutôt original) et se relève. Mais cela n’empêche pas Swanson d’envoyer de grosses mandales à nouveau. Le gong sonne et c’est un Pineda encore titubant qui rejoins son coin.

Au round 2, rebelotte ! Les deux fighters se rendent coups pour coups. Swanson a tout de même un certain avantage. Pineda va chercher le clinch contre la cage et contrôle Swanson afin de récupérer. Mais en sortie de clinch, Swanson passe un magnifique combo initié par un uppercut qui touche plein pot. Quelques frappes de plus, dont un énorme crochet du droit, envoient Pineda au sol … Fin du combat !

Cub Swanson l’emporte donc au second round par KO.

Cub Swanson KO against Daniel Pineda at UFC 256

 

Ciryl Gane vs Junior Dos Santos

Nous attendions avec impatience le combat du frenchie Ciryl Gane, actuellement en pleine bourre ! Ce combat n’était pas des moindres puisqu’il affrontait la légende Junior Dos Santos qui, bien que sur la pente descendante de sa carrière, reste un adversaire très dangereux et un gros test pour Ciryl.

Dès le premier round Gane fait l’étalage de son panel technique, que ce soit en in and out avec ses gauches droites ou avec ses kicks toujours aussi redoutables. Très rapidement, il prouve rappelle aussi à quel point il est athlétique lors d’une courte phase de clinch ou il pousse JDS contre la cage.

Un coup dans les partie de Dos Santos passe par là et interrompt le combat quelques instants. Mais les deux hommes repartent rapidement au charbon. JDS parvient à prendre le contrôle le l’octogone face à un Ciryl Gane qui accepte de reculer, sans pour autant cesser de toucher avec précision. Il passe notamment plusieurs gros middlekicks. Dos Santos fait également mouche avec deux crochets l’un après l’autre.

Au second Ciryl reprend le centre de la zone de combat. Il continue son travail de sape en détruisant la jambe avant de JDS avec de gros lowkicks bien secs. Il trouve une ouverture avec un puissant jab que Junior reçoit pleine face. Conscient qu’il l’a touché, Ciryl casse la distance et envoie un coude, puis un genou, et de nouveau un coude qui, celui-ci, envoie Dos Santos au sol. Deux frappes de plus au sol et l’arbitre arrête le combat.

Ciryl Gane l’emporte par TKO au second round.

Ciryl Gane KO against Junior Dos Santos at UFC 256

 

Kevin Holland vs Jacaré Souza

Le combat commence fort (oui encore une fois) avec un gros lowkick de Holland, Souza saisit sa jambe et le met au sol. Holland place ses jambes pour passer un triangle et utilise sa position (sur le dos) pour envoyer ses poings et ses coudes. Les deux hommes remontent sur leurs jambes et luttent contre la cage. Souza réussit à projeter son adversaire une seconde fois. Holland, de nouveau sur le dos, se permet de taper la discute avec son opposant avant de lui envoyer des coups de poings toujours depuis le bas. Un premier, un second, Souza est clairement sonné. Kevin Holland crée alors un peu de distance avec ses hanches pour laisser davantage d’espace de frappe. Il envoie un gros crochet du droit en fait basculer Jacaré en arrière. Il se relève et lui assène plusieurs coups en ground and pound qui mettent un terme au combat.

Kevin Holland l’emporte par KO au round 1. Ce qui est marquant dans ce combat c’est la puissance qu’est capable de délivrer Holland depuis la position dos au sol. En effet dans cette situation, le manque d’appuis empêche de porter des coups aussi puissants que dans d’autres position. De fait, on ne voit que rarement des combattants se fatiguer à frapper depuis cette position et encore moins des KOs comme celui-ci !

Kevin Holland incredible KO against Ronaldo Jacare Souza at UFC 256

 

La marque de vêtements Streetwear pour les passionnés de sports de combat et arts martiaux 

 Primal Tribute Marque Streetwear MMA Boxe Karaté

 

 

Mackenzie Dern contre Virna Jandiroba

Une carrière en Jiu Jitsu Brésilien sur les tatamis des organisations les plus prestigieuses au monde pour Mackenzie Dern, un palmarès impressionnant de 13 soumissions sur 16 victoires en MMA pour Virna Jandiroba, on aurait pu s’attendre à une véritable guerre au sol ! Et bien pas vraiment …

Les deux femmes se sont livrées une guerre debout, avec des échanges parfois proches de slugfest ! Soyons honnêtes, le niveau en striking n’était pas au top de ce qu’on a pu voir lors de cette soirée, mais le cœur y était et leur performance est remarquable.

Dès le début, Mackenzie Dern active le mode « chasse » et prend le centre de la cage. Jandiroba répond aux assauts de Dern et les deux athlètes se touchent à plusieurs reprises. Toutes deux expertes du Jiu Jitsu Brésilien, elles ne passent au final que peu de temps au sol. Un peu à l’image du combat entre Usman et Covington, tous deux d’excellents lutteurs qui avaient ainsi refusé de s’affronter dans leur domaine de prédilection, Dern et Jandiroba ont préféré livrer bataille debout.

Cela dit, les rares fois où elles sont allées au sol, Jandiroba a réussi à prendre des positions plutôt dominantes. Dern elle, travaillait sur son dos. Mais en pieds poings, c’est Mackenzie qui est la plus convaincante. Elle touche et met une pression constante sur son adversaire. Jandiroba parvient tout de même à placer un coup de genou bien timé que Dern reçoit en plein visage et qui lui casse le nez.

Finalement, les juges rendent leur verdict à la fin des trois rounds et donnent Mackenzie Dern victorieuse par décision unanime.

Mackenzie Dern gagne par décision face à Virna Jandiroba UFC 256

 

Tony Ferguson vs Charles Oliveira

Le co-main event opposait le brésilien Charles Oliveira à l'américain Tony Ferguson. Malgré sa série de 7 victoires consécutive, c'est l'américain qui partait favori, cependant, "Do Bronx" impose son rythme et parvient à amener "El Cucuy" au sol et tente un armbar bien placé à quelques secondes de la fin du round. Mais ce n'est pas assez pour faire fléchir le mental de Ferguson qui refuse de taper. Le gong retenti et sauve le bras de Ferguson. Sauvé ? Peut être pas réellement ...

Le schéma est le même pour les deux autres rounds, les échanges en striking sont serrés mais le brésilien réussi à plusieurs reprises à amener le combat là où il est le plus à l'aise, au sol. Visiblement affaibli, Ferguson peine à bloquer les takedowns de son opposant. En effet, il est fort probable que l'armbar du premier round lui ai cassé le bras.

C'est donc par décision unanime que Charles "Do Bronx" Oliveira remporte la victoire en se plaçant à la troisième place de la catégorie lightweight. Il confirme donc, et de quelle manière, sa prétention à aller chercher le titre des poids légers de l'UFC. Il prétend vouloir prendre le gagnant du combat Conor McGregor vs Dustin Poirier qui aura lieu en janvier. Affaire à suivre !

Charles Oliveira armbar against Tony Ferguson Round 1 UFC 256

 

Deiveson Figueiredo vs Brandon Moreno

Que dire de ce fight si ce n’est qu’il est probablement l’un des combats de l’année ? Figueiredo et Moreno se sont livrés une guerre absolument grandiose !

Comme à son habitude, le champion des poids mouches (-57kg) Figueiredo attaque fort dès les premières secondes. Il cherche le finish (par KO/TKO ou soumission) le plus rapidement possible. Notons que sur ses 4 derniers combat (avant celui-ci) il n’a combattu que 5 rounds au cumul (victoire round 1, victoire round 2, victoire round 1, victoire round 1). Moreno accepte de reculer et donc laisser le contrôle de l’octogone au champion que l’on surnomme « Deus Da Guerra », littéralement le Dieu de la guerre.

Le brésilien domine ce premier round, mais The Assassin Baby (le bébé assassin, oui oui) n’a pas dit son dernier mots. Fidèle à lui-même Figueiredo tente de nouveau de trouver un KO dans le round 2, mais Moreno riposte et touche également.

Les rounds s’enchainent et le schéma se répète : chacun trouve ses moments de réussite, chacun touche et chacun est touché. Le spectacle est somptueux. Le combat arrive à son terme et Figueiredo, favori du combat et réputé pour ses exécutions rapides, ne parvient pas à en finir avec Moreno. Bien au contraire, le bébé assassin fait jeu égal avec le Dieu de la guerre.

Les jugent rendent alors leur verdict : match nul. Ainsi, à défaut d’être détrôné, Figueiredo conserve sa ceinture de champion des flyweights. Il ne fait aucun doute que nous aurons droit à la revanche entre les deux guerriers courant 2021. Notons au passage qu’ils ont battu le record du nombre frappes envoyées dans un combat dans la catégorie flyweight et que Figueiredo a établi un record en défendant deux fois une ceinture de l’UFC en seulement 3 semaines (la précédente étant contre Alex Perez ; en savoir plus) !

Incredible war at UFC 256 Deiveson Figueiredo vs Brandon Moreno fight of the year

 

Pour aller plus loin :


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Rejoins la tribu !