novembre 03, 2019

On connait enfin le Baddest Motherfucker de l’UFC !

Hier soir au Madison Square Garden de New York, Jorge Masvidal et Nate Diaz s’affrontaient lors de l’UFC 244 pour déterminer qui est le BMF de l’organisation américaine. Le BMF c’est quoi ? On pourrait traduire cela par « LE gangster », « LE dur à cuir » ou bien « LE badboy par excellence ».

 

La mise en scène était particulièrement soignée de façon à faire de cet événement un rendez-vous hors norme : création de la ceinture BMF remise en main propre au gagnant du combat par le célèbre acteur (et ex-catcheur) Dwayne ‘The Rock’ Johnson, marketing américain au top, teasers sur les réseaux, rivalité East Coast vs West Coast, … Aucun élément n’était laissé au hasard (d’ailleurs Donald Trump était présent en personne lors de cette soirée).

 

Le combat débute, et Masvidal s’empresse de balancer des missiles avec ses poings et ses kicks ! Rapidement, on sent que les coups du Floridien touchent Diaz et le font vaciller. Masvidal réussi d’ailleurs à knock down le californien et lui ouvre, au passage, une belle entaille sur l’arcade droite.

 

Le second round reste dans la lignée du précédent : Masvidal domine clairement et envoie Diaz au tapis une seconde fois. Ce dernier tente une clé de talon à quelques secondes de la fin du round mais le gong sonne la fin de la reprise.

 

Durant la troisième reprise, les forces semblent se rééquilibrer légèrement, laissant place à un combat disons un peu moins à sens unique. Mais durant l’inter-round entre la 3ème et la 4ème reprise, le médecin examine la blessure que porte Diaz au-dessus de l’œil droit et décide d’interrompre la rencontre.

 

Ainsi Masvidal s’impose par arrêt de l’arbitre (TKO), non sans un gout d’inachevé et pour cause, les deux athlètes paraissent déçus.

 

Qu’avez-vous pensé de ce main event ?


Pour aller plus loin :


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Rejoins la tribu !