février 23, 2019

Le 17 juillet 2017, le ROAD FC (organisation de MMA sud-coréenne) lançait son tournoi lightweight et promettait un million de dollars au gagnant. Le franco-tunisien Mansour Barnaoui faisait alors partie des 16 combattants poids-légers à prendre part à la compétition. Combat après combat, il se hisse jusqu’en finale du tournoi, au cours de laquelle il doit affronter le daghestanais Shamil Zavurov, proche et partenaire d’entrainement du champion lightweight de l’UFC Khabib Nurmagomedov. 

Ainsi cette finale se déroulait aujourd’hui, samedi 23 février, et ‘The Afro Samurai’ n’a pas déçu. Face à Zavurov, excellent lutteur et combattant aguerri, Barnaoui a su rester calme et réfléchi. Au cours des deux premiers rounds, le daghestanais maintient une pression constante grâce à sa lutte et parvient à amener son adversaire au sol à plusieurs reprises. Le français réussi presque systématiquement à renverser Zavurov et reprendre le contrôle. De plus, il touche de façon isolée grâce à des frappes précises (front kick et direct du bras avant). Puis dans le troisième round il met un terme au combat avec un redoutable genou sauté en phase de clinch. Shamil Zavurov tombe net. Mansour Barnaoui remporte donc le tournoi et le jolie pactole promis au vainqueur.

Avec une telle performance, il pourrait bien obtenir une proposition de la part de l’UFC pour intégrer l’organisation américaine qui l’avait déjà approché par le passé.

Aimeriez-vous voir Mansour à l’UFC ? Pensez-vous qu’il puisse briller dans l’octogone ?


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Rejoins la tribu !