février 15, 2020

UFC 247 : Un combat pour le titre !


Le weekend dernier à Houston (Texas), le champion Jon Jones défendait son titre light-heavyweight pour la énième fois. Son adversaire était Dominick Reyes, ex-footballer de la NFL, qui a réalisé un run quasi parfait vers le titleshot de la division.


Outsider, Dominick Reyes comptait bien prouver sa valeur et détrôner celui qui siège depuis tant de temps au sommet de la catégorie light-heavyweight de l’UFC. Jones quant à lui avait pour objectif d’effacer un challenger de plus, d’ajouter une tête à sa liste de trophées. Mais ce n’est pas tout : avec ce combat, ‘Bones’ pouvait marquer un peu plus l’histoire du MMA de son empreinte en battant le record du nombre de victoires dans un combat pour le titre, jusqu’alors détenu par Georges St-Pierre.


Pour couper cours à tout suspens, c’est bel et bien Jon ‘Bones’ Jones qui a remporté le combat par décision unanime à l’issue des 5 rounds (48-47, 48-47, 49-46). Cependant, il serait trop réducteur de terminer notre chronique en mentionnant ce fait.


Pour cause, le verdict rendu par les juges du Texas est quelque peu litigieux. En effet, beaucoup voyaient Reyes l’emporter par décision grâce à trois premiers rounds victorieux (et donc les 2 derniers pour Jones), à la différence des juges qui eux ont donné les deux premiers rounds à Reyes et les 3 derniers à Jones.


Quoi qu’il en soit, les deux athlètes n’ont clairement par démérité. Reyes, que beaucoup ne voyaient pourtant pas à la hauteur avant ce combat, à prouver qu’il est désormais un pilier de cette catégorie en mal de nouveaux visages. Jones quant à lui, empoche une nouvelle victoire et cimente un peu plus sa légende.


Une belle performance de Dominick Reyes


Concernant leurs armes :

  • Reyes s’est montré très polyvalent, usant son jab à bon escient et sa gauche comme un marteau. Ses kicks aussi se sont révélés percutants. Il n’a pas cessé de se déplacer de façon latérale : un véritable tour de force pour un combat de 5 rounds dans cette catégorie.
  • Jones de son côté a parfaitement contrôlé l’aire de combat. Il utilisé un bon nombre de ses techniques habituelles : coudes, kicks ainsi que sa lutte. Son menton est toujours aussi solide, en témoigne les nombreux coups qu’il a encaissé sans broncher.

 

Nous préparons un prochain article qui traitera en détail de la question « Jones a-t-il vraiment battu Reyes ? ».

 

En attendant, on attend votre avis en commentaire !


Pour aller plus loin :


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Rejoins la tribu !