juillet 09, 2019

Face à Thiago Santos, Jon Jones a fini par s’imposer au terme des cinq rounds. Cependant, l’américain a été bien moins brillant qu’à son habitude, se reposant parfois sur ses quelques points d’avance au compteur.

De son côté, Santos a su se montrer à la hauteur de l’événement. Percutant et puissant, le brésilien a posé quelques problèmes au champion incontesté des poids lourds-légers. Basant son gameplan sur les lowkicks, Santos cherchait à diminuer la mobilité de son opposant pour finalement l’attraper avec de violentes frappes dont il a le secret.

Si cette stratégie semble porter ses fruits au cours des premiers rounds, un kick mal placé aura raison de son pied, vraisemblablement cassé. Dès lors, il se voit fortement diminué. Jones quant à lui, installe son rythme ainsi que son panel technique toujours très complet. A plusieurs reprises, ses assauts touchent le brésilien qui fait un passage sur le sol, réussissant systématiquement à se relever en vitesse et enchainer avec des coups lourds. Conséquence de la riposte, Jones, prudent voire méfiant, reprend sa distance.

Ainsi, capitalisant sur la blessure de son adversaire mais aussi sur son incroyable niveau technique (ne soyons pas de mauvaise foi), Jonny ‘Bones’ conserve une avance quoique de minime au score.

Finalement les juges rendent leur verdict : victoire pour Jon ‘Bones’ Jones par décision partagée 48-47, 47-48, 48-47, l’américain aura eu chaud !

Saluons également la prestation de Thiago Santos qui a mené un bien meilleur combat que les derniers adversaires du champion light-heavyweight.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Rejoins la tribu !