février 24, 2020

Ce samedi 22 février au MGM Grand de Las Vegas, les deux poids lourds Tyson Fury et Deontay Wilder se faisaient face pour la seconde fois.


Contexte : la première rencontre entre Fury et Wilder

Tyson Fury VS Deontay Wilder 1 draw

On se souvient de leur premier combat, le 1er décembre 2018, qui s’était soldé par une égalité. De ce fait, le champion en titre Deontay Wilder avait conservé sa ceinture. Cette décision était contestée par bon nombre de spectateurs mais également par d’autres boxeurs professionnels. Pour cause, Fury avait dominé la quasi-totalité du combat malgré deux knock-down en fin de combat, ce qui aurait vraisemblablement dû lui permettre de décrocher la victoire.


Nouveau combat, nouvelle stratégie

Tyson Fury VS Deontay Wilder FaceOff

Pour cette revanche, Tyson Fury était décidé à mettre toutes les chances de son côté pour, cette fois-ci, l’emporter comme il se doit. Avis aux amateurs de boxe, vous connaissez surement l’adage suivant : « ne laisse pas aux juges la possibilité de rendre le verdict » ; sous-entendu « gagne par KO, cela t’évitera les décisions litigieuses ».

C’est exactement dans cet état d’esprit que Fury est monté sur le ring du MGM Grand ce samedi. Notons d’ailleurs que le britannique a été pesé à 124 kg, soit 8 kilos de plus que durant leur premier combat. Qui dit plus de poids dit plus de puissance, potentiellement plus de force et donc davantage de punch. Cela démontre sa volonté de finir son adversaire par KO.


Wilder de son côté comptait faire le boulot en usant de sa droite meurtrière comme à son habitude. Toujours affuté, toujours déterminé à en découdre, l’américain n’a pas dérogé à la règle cette fois-ci non plus.

Concernant sa masse, lui aussi était plus lourd lors de ce combat retour : 105 kg contre 96 kg auparavant.


Une démonstration aux airs de punition

Tyson Fury VS Deontay Wilder Fight 2

Le combat commence, et dès le début c’est Tyson Fury qui avance sur son adversaire. Grâce à sa mobilité et sa technique, il harcèle Wilder en continu, sans lui laisser le temps de souffler. Il varie parfaitement les hauteurs de frappe avec notamment de redoutables coups au corps.

Deontay Wilder riposte avec des directs au corps, technique qu’il a visiblement ajouté à son arsenal pour l’occasion. Mais cela ne freine en aucun cas l’anglais qui ne cesse d’avancer tel un bulldozer. La droite de l’américain ne trouve pas l’ouverture et ne paraît pas inquiéter Fury.

Rapidement, le récital initié par le Gipsy King se transforme en véritable punition martiale : Wilder ne semble pas trouver de solution pour contrer l’ouragan qui se déchaine face à lui.

Fury touche violemment, encore et encore. Il envoie son adversaire au tapis à plusieurs reprises au fil des rounds qui petit à petit, scellent l’issue du combat. A chaque fin de reprise, c’est un Wilder abasourdi au visage tuméfié qui rejoint son corner.

Dans la 7ème reprise, acculé dans l’angle du ring, Wilder essuie une rafale du coups distribuée par un Fury ultra confiant. L’arbitre, face à l’incapacité de Wilder à se défendre, décide d’arrêter le combat. Au même instant, le corner du champion américain lance l’éponge en signe d’abandon.


Un nouveau champion, une légende

Fury Win vs Wilder

Deontay Wilder perd par TKO à la septième reprise. Tyson Fury récupère donc la ceinture de champion du monde WBC des poids lourds. Grâce à cette impressionnante performance, il signe l’un des plus gros comebacks de l’histoire du noble art et entre dans la légende de son sport.


Pour aller plus loin :


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Rejoins la tribu !