juillet 26, 2019

Samedi 20 juillet aux USA, Leon Edwards affrontait Rafael Dos Anjos. Edwards tentait grâce à ce duel de faire un sérieux bon dans la catégorie welterweight en passant de la 12ème à la 4ème place du classement.

Après 5 rounds de lutte, c’est désormais chose faite : il s’est imposé par décision unanime. Revenons sur le déroulé du combat.

Dans les premiers rounds, RDA dévoile un gameplan axé sur des combinaisons en pieds-poings systématiquement initiées ou achevées par des lowkicks. Edwards quant à lui tente de contrer les assauts du brésilien et cherche le corps à corps. S’il parvient à accrocher Dos Anjos et l’amener au tapis, ce dernier se défend aussi bien en lutte qu’au sol. Debout, les lowkicks à répétition fond progressivement leur effet. ⠀

Mais au fil des reprises, l’issue du combat semble se dessiner. Malgré son activité incessante, RDA ne trouve pas l’angle nécessaire pour faire vaciller le britannique d’origine jamaïcaine. Il délaisse également sa stratégie de legkicks. Edwards lui, installe son contrôle grâce à ses contres en boxe anglaise et aux phases de lutte. ⠀
Au terme des cinq rounds, c’est donc totalement légitimement que Leon Edwards l’emporte aux yeux des juges.

Afin de nuancer la domination d’Edwards, notons tout de même que Rafael Dos Anjos n’a pas démérité : extrêmement actif tout le long de l’opposition, il a proposé de belles choses. De plus, malgré ses frappes variées en poings et coudes, l’anglais c’est montré attentiste et sur le contrôle.

La question est désormais de savoir si ses armes seront suffisantes pour faire jeu égal avec le top 5 de la division des poids welters.

Qu’en pensez-vous ? Edwards peut-il aller chercher Masvidal, Covington, Woodley ou Usman ?

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Rejoins la tribu !