octobre 12, 2018

Samedi 6 octobre, au T-Mobil Arena de Las Vegas, a eut lieu le combat tant attendu entre l'irlandais Conor McGregor, ex-champion des catégories featherweight et lighweight (respectivement poids plume et poids léger) et le russe Khabib Nurmagomedov, champion en titre des lightweight au palmarès impressionnant de 26 victoires pour aucune défaite en carrière professionnelle. Cet événement a été très médiatisé et les enjeux étaient énormes. Après quatre round de lutte intense c'est finalement Khabib Nurmagomedov qui l'emporte par soumission sur son rival. 

Comme beaucoup l'avaient convenus, le russe a mis en difficulté McGregor de part une lutte redoutablement efficace. Mais là ou Nurmagomedov créé la surprise c'est sur les phases de combat en pieds-poings (striking). Pour rappel, le niveau en striking de Khabib Nurmagomedov était jusqu'alors considéré comme inférieur à celui des autres grands noms de la catégorie. Et pourtant l'irlandais a été surpris à plusieurs reprises par les frappes explosives de son adversaire qui semble avoir énormément progresser sur ce terrain. A noter que McGregor est reconnu dans le monde du MMA pour avoir un excellent striking qui a mis au tapis plus d'un champion parmi lesquels figurent José Aldo battu en 13 secondes, Chad Mendes vaincu en deux rounds seulement ou encore l'ancien champion des poids légers Eddie Alvarez mis KO au second round également.

Ainsi, au 4ème round le russe soumet l'irlandais.

L'événement du soir, ou plutôt de la décennie à en croire les dires, aurait pu s'arrêter avec la remise de la ceinture à Khabib Nurmagomedov après son impressionnante démonstration de force. Néanmoins ce dernier franchit la grille de l'octogone et saute les deux pieds en avant sur Dillon Danis, coatch en jujitsu brésilien de Conor McGregor, provocant une bagarre générale à l'extérieur mais aussi à l'intérieur de la cage. En effet des membres du camp russe se ruent à l'intérieur de l'octogone pour s'en prendre à l'irlandais. Après plusieurs minutes de chaos dans la salle du T-Mobil Arena, les forces de l'ordre parviennent à séparer les protagonistes. Les deux combattants sont ramenés dans leur vestiaire sous escorte policière.

A ce jour nous ne savons pas quelle sera l'issue de cet incident mais les sanctions à l'égard de l'équipe de Khabib pourraient être sévères : suspension sportive de plusieurs mois, retraits de la ceinture, non-paiement, ... 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Rejoins la tribu !