juin 11, 2019

Samedi 8 juin, L’UFC nous proposait une carte magnifique avec en main event le duel Henry Cejudo vs. Marlon Moraes, mettant en jeu la ceinture vacante de la catégorie bantamweight. ⠀


Le combat s’est avéré très intéressant. Au premier round, Moraes installe son jeu en frappant sévèrement Cejudo avec des legkicks tout simplement monstrueux ! À chaque coup, l’américain encaisse l’impact non sans mal. ⠀

Au second round, ‘The Messenger’ surprend Moraes avec des frappes explosives et reprend progressivement le contrôle du combat. Cela marque le début de la fin pour le brésilien qui, pour une raison que l’on ignore, baisse considérablement de rythme. Blessure, manque de cardio, craquage mental ? ⠀

Quoiqu’il en soit le troisième round laisse place à un Cejudo hors de contrôle qui écrase son adversaire en soutenant une cadence infernale. Une dizaine de secondes avant la fin de cette troisième reprise, l’athlète américain vient à bout de ‘Magic’ par TKO, grâce à un ground and pound ravageur.



Ainsi, Henry ‘The Messenger’ Cejudo s’empare de la ceinture vacante bantamweight et devient le 4ème combattant à posséder simultanément deux titres à l’UFC (Après Conor McGregor, Daniel Cormier et Amanda Nunes).


Reprenons le palmarès de Cejudo et tout particulièrement ses trois dernières victoires. Il a vaincu le plus grand flyweight de tous les temps, Demetrious Johnson, alors que celui-ci défendait son titre pour la douzième fois (un record dans l’histoire de l’organisation américaine). Il a ensuite mis KO TJ Dillashaw en seulement 32 secondes au cours d’un duel Champion vs. Champion. Et pour finir, il vient de vaincre le contender n°1 de la catégorie des poids coqs et redoutable striker : Marlon Moraes.


Cette série prouve que Cejudo est décidément un champion très ambitieux. Mais surtout, cela l’amène petit à petit au cœur des débats pour être élu meilleur combattant toutes catégories confondues et qui sait, peut-être un jour, le GOAT !


2 Réponses

Bastian
Bastian

juin 11, 2019

Si Cejudo reste en bantamweight et qu’il nettoie la caté alors ça va être vraiment un truc de ouf. Admettons, il bat Aljamain Sterling (vraisemblablement le prochain à avoir un titleshot), puis Petr Yan qui monte, Cody Garbrandt qui refait un petit run vers le titre et pour finir la revanche contre TJ Dillashaw dans un peu moins de 2 ans !!!
Ça fait un peu beaucoup c’est vrai mais j’ai l’impression que Cejudo s’améliore de combat en combat et qu’il trouve des solutions aux problèmes que pose chaque combattant.
Perso si je dois faire un petit prono là tout de suite, je pense qu’on a pas fini d’être surpris

Jean
Jean

juin 11, 2019

Cejudo est vraiment chaud, ça va être difficile de l’arrêter maintenant

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Rejoins la tribu !